Google Cloud certifié hébergeur de données de santé en France

Après Microsoft et AWS, c'est au tour d'un autre géant du cloud américain, Google, d'obtenir la certification d'hébergeur en données de santé. Cette dernière concerne l'ensemble de son offre Cloud Platform et G Suite.

Les géants américains du cloud courrent-ils après la certification HDS ? On pourrait être tenté de le croire : après Microsoft en novembre 2018, puis AWS en mars 2019, c'est au tour de Googled'annoncer avoir obtenu la précieuse certification d'hébergeur en données de santé en France, strictement encadrée par la loi et le décret 2018-137 du 26 février 2018. Cette dernière couvre l'ensemble de ses offres Cloud Platform ainsi que sa suite bureautique et collaborative G Suite.

L’Agence française de la Santé numérique décrit un maximum de six activités pour lesquelles la certification HDS peut être obtenue. A savoir la mise à disposition et le maintien en condition opérationnelle des sites physiques permettant d’héberger l’infrastructure matérielle du système d’information utilisé pour le traitement des données de santé, de l’infrastructure matérielle du système d’information utilisé pour le traitement de données de santé et également de la plateforme d’hébergement d’applications du système d’information ainsi que de l’infrastructure virtuelle du système d’information utilisé pour le traitement des données de santé. La 5e activité concerne l’administration et l’exploitation du système d’information contenant les données de santé et la dernière la sauvegarde des données de santé.

Une certification complète comme 22 autres groupes en France

Google a ainsi obtenu, comme Microsoft, une certification couvrant l'ensemble de ces six activités, contrairement à AWS qui n'en couvre que 5. « La certification HDS de Google Cloud concerne 25 sites en Europe, sur le continent américain et en Asie du Sud-Est et porte sur l’ensemble des six domaines d’application audités et validés par l’ASIP : la mise à disposition et le maintien de l’infrastructure, des systèmes d’information, leur administration et exploitation, l’hébergement d’applications, la virtualisation et bien sûr la sauvegarde des données de santé », a précisé Google dans un communiqué. 

Microsoft et Google ne sont pas les seuls acteurs à couvrir les six activités de la certification HDS. C'est également le cas d'A2com, ASP Server, Biotronik, Bretagne Telecom, Cegedim.cloud, Cheops Technology France, Cloud & Securité de Pictime Groupe, Euris Health Cloud (Cloud SAnté), Fresenius Netcare, GIP MiPih Midi Picardie Informatique Hospitalière, ICT, Oceanet Technology, Orange Healthcare, Prolival, Proquire LLC-Accenture, Sigma Informatique, St. Jude Medical, LLC – Abbott, Thales et Worldline.

 

Read 77 times
Binkis75

Hello, Je m'appelle Binkis,  actuellement développeur Web et desk. Passionné de la technologie dès les bas âges,  aujourd'hui attaché à congo numerique pour aider la communauté car Aider les autres c'est la plus meilleur  façon de s'aider.

1 comment

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Ensemble et unit, nous sommes fort.

Contact

Template Settings

Theme Colors

Cyan Red Green Oranges Teal

Layout

Wide Boxed Framed Rounded
Patterns for Layour: Boxed, Framed, Rounded
Top