Cybersécurité : les entreprises démunies, les individus circonspects

Malgré des investissements en hausse en matière de cybersécurité, les entreprises sont encore démunies face aux cyberattaques. De leur côté, les Français balancent entre confiance et défiance vis-à-vis des nouvelles technologies et de la cybersécurité et considèrent faire tout ce qu’il faut pour protéger leurs données personnelles.

 

C’est ce qui ressort de deux enquêtes réalisées respectivement par Forbes Insights pour VMware et YouGov pour Palo Alto qui dressent un tableau en demi-teinte sur cette question toujours plus prégnante de la cybersécurité.

Près de huit entreprises françaises sur dix estiment que leurs solutions de sécurité sont dépassées alors même que la moitié d’entre elles déclarent en avoir acquis de nouvelles au cours des 12 derniers mois et que la quasi-totalité a prévu d’augmenter leurs investissements dans les trois ans à venir. Et seulement un quart des responsables informatiques a confiance en sa stratégie de cybersécurité.

Pourtant, 52 % d’entre eux affirment s’être procuré de nouveaux outils au cours des 12 derniers mois pour faire face à de potentiels problèmes. Plus de la moitié (57 %) des personnes interrogées prévoient d’investir davantage dans la détection et l’identification des attaques, et un tiers des répondants (32 %) disposeraient d’au moins 26 produits de sécurité dans leurs entreprises. 83 % des personnes auraient prévu d’augmenter leurs investissements ou d’installer de nouveaux produits de sécurité dans les trois prochaines années.

La collaboration entre services fait défaut pour faire front

La perception des dirigeants et des équipes de sécurité en matière de progrès et de collaboration diverge. 27 % des cadres dirigeants européens affirment collaborer pour faire face aux problématiques de cybersécurité, sentiment qui ne serait partagé que par 16 % des responsables sécurité.

Enfin, malgré l’augmentation des dépenses dans ce domaine, plus d’un tiers (38 %) des professionnels de la sécurité mettraient jusqu’à une semaine à résoudre un problème. À l’heure où les informations sont désormais traitées en temps réel et où Internet enregistre plus d’un million de nouveaux utilisateurs par jour, ce temps de réaction est particulièrement problématique, surtout si on prend en compte le volume d’activités menées chaque seconde par le biais d’applications.

Les Français font de leur mieux

De leur côté, près de huit Français sur dix estiment faire tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger leur vie numérique et éviter la perte de leurs données personnelles. Un signal encourageant qui ne doit pas occulter une autre réalité : éduquer pour se prémunir des cyberattaques reste encore et toujours d’actualité.

Les deux niveaux ne sont pas sans lien car l’on sait que l’humain est le maillon faible de la sécurité en entreprise. Des individus avertis et mieux préparés ne peut donc qu’améliorer la situation dans les entreprises.

Toutefois, le cœur des Français balance entre confiance et défiance vis-à-vis des nouvelles technologies et de la cybersécurité. Comme le révèle l’étude de Palo Alto Networks. 77% des Français déclarent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter la perte de leurs informations. Et pourtant, deux tiers d’entre eux déclarent être inquiets quant à l’incertitude pesant sur la protection de leurs données personnelles en ligne. Tandis que 42% des Français déclarent être moins anxieux à ce sujet grâce aux technologies de cybersécurité qui existent et peuvent les protéger.


Quelques éléments sur les comportements, habitudes et pratiques des Français  

– Les Français et l’IoT : Près de la moitié (48%) pensent que les objets connectés ne sont pas sécurisés.
– La Gestion de sécurité des Français : 45% des Français préfèrent que la sécurité de leurs données soit assurée par des hommes plutôt que des machines. Cependant ils sont déjà plus d’un tiers (22%) à déclarer ne pas voir de risques à ce qu’elle le soit par l’Intelligence Artificielle.
– La responsabilité de la sécurité de leurs données personnelles : Près d’un tiers des Français pensent que l’opérateur mobile est responsable de la protection de leurs données. Une situation qui peut être comparée à la relation entre les entreprises et leurs opérateurs de cloud.
– Expérience numérique et protocole de sécurité : 46% des Français déclarent ne pas être impacter positivement ou négativement dans leur expérience numérique en renseignant les protocoles de sécurité mis en place par les services en ligne qu’ils utilisent (ex : « Vous n’êtes pas un robot/Captcha).
– Les Français et les conséquences des cyberattaques : Si la grande majorité des Français interrogés n’ont jamais eu à faire face à une cyberattaque (60%), 12% déclarent avoir déjà subi une perte financière, 7% une perte de données, 8% à un ransomware, 7% un vol d’identité.

Read 22 times
Binkis75

Hello, Je m'appelle Binkis,  actuellement développeur Web et desk. Passionné de la technologie dès les bas âges,  aujourd'hui attaché à congo numerique pour aider la communauté car Aider les autres c'est la plus meilleur  façon de s'aider.

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Ensemble et unit, nous sommes fort.

Contact

Template Settings

Theme Colors

Cyan Red Green Oranges Teal

Layout

Wide Boxed Framed Rounded
Patterns for Layour: Boxed, Framed, Rounded
Top